Mars 2011

Que de nouvelles choses...

La semaine dernière mes parents m'ont acheté mes premières vraies chaussures et une paire de chaussons. Au début ça m'a fait tout bizarre mais maintenant je cours presque avec! (enfin façon de parler car je ne marche pas encore tout seul alors courrir...)

Aujourd'hui, samedi 26 mars, je suis allé pour la première fois aux bébés nageurs avec mes parents. Au début je suis resté très calme et je ne bougeais pratiquement pas, j'observais. Mes parents m'ont mis à différents endroits (sur des tapis flottants, des boudins...) et m'ont fait jouer (ballon, sceau, arrosoir...). Il m'ont fait flotter sur le ventre, sur le dos et debout. Au bout d'1/2h, j'ai commencé à bouger, éclabousser et patoger, enfin à m'amuser.

Après être rentré à la maison, je n'ai pas mis longtemps à m'endormir.

Vivement samedi prochain pour que je m'amuse un peu plus dans l'eau!

Ah oui, mes parents ont pris pleins de photos donc vous verrez par vous même.

 

Que donne mon rendez-vous chez le pédiatre?

Alors à 8 mois passé, ma tête fait environ 44 cm, je mesure 68 cm et pèse 9,040 Kg. Maintenant, j'ai le droit de manger des légumes le soir avec un produit laitier (comme un yaourt et non un biberon comme papa et maman ont cru pour le midi car normalement j'aurais dû avoir un produit laitier aussi le midi à la place du biberon depuis le mois dernier mais mes parents n'avaient rien compris). 

Du coup, je vais commencé tout ça très bientôt et j'ai hâte car ça veut dire que je grandis et que je ne suis bientôt plus un bébé!!!

 

Qui est l'autre?

Il parait que je ressemble à quelqu'un?

 

Une petite fouille dans les archives des grands parents, et voilà qui on trouve...

Mon papa.

ça continue

Alors voilà...

ce week-end, papa a eu une surprise, un matin, en venant me chercher dans mon lit. Alors qu'il faisait noir, papa ouvre doucement le store, et à la lueur du jour, il me découvre à genou me tenant sur le bord du lit.

Il est bien surpris, mais en même temps un peu inquiet. Il était loin de penser qu'avec la gigoteuse, je puisse "gigoter" autant.

Du coup, ni une ni deux... papa s'est empressé de baisser le matelas d'un niveau.

Il ne faudrait pas que je bascule par-dessus le rebord au cas ou j'arrivais à me mettre debout (même saucissonné).

 

 

Lire la suite...